Une incroyable évasion dans les hautes terres du Kirghizistan

Situé dans les régions montagneuses du continent asiatique, le Kirghizistan est une contrée intéressante qui abrite un écosystème authentique. La biodiversité de ce pays suscite la convoitise de nombreux touristes admirateurs de randonnées et de treks. Ses parcs nationaux et ses sites constituent un incontournable pour vivre une expérience hors du commun dans un milieu extraordinaire, dans lequel la faune et la flore s’épanouissent en toute tranquillité. Notamment dans la réserve naturelle d’AlaArcha, sur les hauteurs de Tian. Une zone contrastée par la verdure et des zones enneigées, idéal pour passer des moments de détente dans une atmosphère paisible. D’autres endroits splendides méritent également un détour lors d’une traversée au Kirghizistan, comme le grand lac YssykKoul et ses environs. Un coin unique façonné de magnifiques paysages et quelques plages paradisiaques dignes d’une carte postale, où les villégiateurs pourront profiter d’un bien-être optimal. Plusieurs activités sont possibles dans cet incroyable site, afin de marquer un épisode mémorable au cours d’un séjour dans les territoires asiatiques.

Se réconcilier avec la nature dans le parc national d’AlaArcha

Le parc national d’AlaArcha figure parmi l’une des destinations essentielles pour découvrir les merveilles écologiques du Kirghizistan. Les pics des montagnes sont des coins très prisés par les amateurs de sensations fortes, car la zone est avantagée par un climat froid presque toute l’année, une aubaine pour faire des sports d’hiver comme le ski ou l’alpinisme. Les randonneurs préfèrent explorer la basse altitude pour jouir des sentiers verdoyants boisés de la vallée et des rivières. Cette dernière abrite une infime partie de zone qui comporte des cascades, à immortaliser en guise de souvenirs du voyage au Kirghizistan. Les vacanciers chanceux pourront apercevoir les animaux qui vivent dans le parc national d’AlaArcha, ne citant que le léopard des neiges. Il n’est pas rare de distinguer des mammifères endémiques du pays tels que des chèvres sauvages, des marmottes et des chevreuils sur les routes qui traversent les prairies et les champs enneigés. Les clairières sont généralement des angles de choix pour implanter un campement afin de se reposer et de faire un pique-nique.

S’offrir des moments inoubliables dans le lac YssykKoul

Une virée divertissante au lac YssykKoul complète l’escapade formidable effectuée dans le parc national d’AlaArcha. Ce dernier occupe la deuxième place dans le rang des lacs de montagnes après le lac Titicaca, en Amérique du Sud. La baignade est autorisée sur les rives d’YssykKoul, pour la joie des excursionnistes qui viennent en famille ou entre amis. Ils peuvent bénéficier d’un moment de relaxation et de détente sur les plages qui ornent les côtes du lac. D’autres préfèrent naviguer à travers les étendues d’YssylKoul en Kayak, suggéré par les agences locales du territoire. La balade à cheval est aussi un passe-temps agréable pour découvrir la beauté des alentours qui agencent les périphéries de la grande cuve. Certains villageois conviviaux proposent des mets à un prix raisonnable, pour éveiller les papilles des curistes avec des plats traditionnels composés de poissons séchés ou fumés, provenant du lac lui-même. En outre, le spectacle offert par le coucher du soleil depuis le lac procure un instant magique qui dépayse totalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *