Tout ce qu’il faut savoir sur la fertilité

La fertilité est le contraire de la stérilité. Il s’agit en fait de la capacité à engendre. Une personne est féconde à partir de la puberté, c’est-à-dire à partir de 13 ans. Chez les jeunes filles, la poussée pubertaire est très visible. Effectivement, il y a l’apparition des règles, plus de pilosité et le développement des seins. Dès lors, la jeune fille peut être enceinte lorsqu’elle a un rapport sexuel avec un garçon.

 

Les ovules et les spermatozoïdes : les gamètes

Les gamètes sont les cellules reproductrices des hommes et des femmes. Chez la gente masculine, on l’appelle les spermatozoïdes. La production de spermatozoïde est appelée « spermatogenèse ». Chez la gente féminine, il s’agit des ovules. Chez la femme, la durée du cycle menstruel est de 28 jours en moyenne. Les hormones règlent le mécanisme des étapes du cycle menstruel.

 

Les principes de la fécondation

La fécondation est l’union des gamètes mâles (les spermatozoïdes) et des gamètes femelles (les ovules). Durant le rapport sexuel, les gamètes mâles vont atteindre le col de l’utérus et vont franchir les trompes. Les plus rusés vont rencontrer l’ovule pour la fécondation. Un seul peut passer la barrière pellucide et les autres n’auront pas de chance d’entrer. Cette union va alors créer la vie : un petit embryon humain. Une femme peut effectuer un test de fécondité pour déterminer si elle peut concevoir ou pas. La capacité à engendrer est entre 13 à 51 ans pour la femme.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *