Quels sont les travaux d’isolation les plus rentables?

Alors que la facture énergétique représente environ 10 % des revenus de votre ménage, vous entendez beaucoup parler de travaux de rénovation pour faire des économies d’énergie chez vous. Mais savez-vous quels sont à cet égard les plus rentables ? Par ailleurs, savez-vous que si certains sont efficaces réalisés de manière unique, d’autres sont encore plus intéressants en termes d’économies quand ils sont effectués de manière combinée ?

L’isolation des combles

Isoler ses combles représente certainement l’un des travaux de base lorsque vous souhaitez vous lancer dans un projet de rénovation énergétique. En effet, selon l’ANAH, le remplacement ou la réalisation de l’isolation de vos combles, qu’ils soient aménageables ou perdus, permet de réaliser une économie de 27 % sur vos factures. Pour plus de rentabilité, il est conseillé d’investir dans un isolant éligible au crédit d’impôt. Vous pouvez ainsi amortir en trois à quatre ans le coût de ces travaux, qui représentent entre 2500 et 4000 € mais permettent une économie annuelle entre 475 et 700 euros selon votre énergie de chauffage (gaz, fioul ou électricité).

L’isolation des murs

Isoler votre toit ou vos combles permet une économie d’environ 30 % sur votre facture énergétique, mais savez-vous que 25 % de la chaleur de votre logement s’échappe par les murs de votre maison ? Lorsque vous décidez d’isoler votre habitation, il ne faut donc pas oublier les parois extérieures. Pour une bonne isolation thermique, il faut opter pour un matériau pourvu d’une faible conductivité thermique, afin d’amoindrir les échanges thermiques entre l’intérieur et l’extérieur et, de ce fait, mieux conserver la chaleur ou la fraîcheur entre les murs. Il est conseillé de choisir un isolant présentant une résistance thermique égale ou supérieure à 3,7 m².K/W (R ≥ 3,7 m².K/W). L’isolation peut se faire tant par l’intérieur que par l’extérieur ; la première méthode entraîne cependant des travaux supplémentaires notamment pour adapter a tuyauterie, tandis que la surface habitable sera réduite ; plus onéreuse, l’isolation par l’extérieur présente d’indéniables avantages : elle élimine les ponts thermiques sans affecter l’inertie thermique du bâtiment, tout en protégeant la maçonnerie contre les effets des variations de température et en supprimant les désordres d’aspect.

Combiner isolation des combles et chaudière à condensation

Selon l’ANAH, cette association de travaux énergétique constitue la plus rentable des combinaisons. Elle permet de réduire sa consommation énergétique d’environ 50 %, ce qui se répercute sur votre facture d’énergie. En outre, elle permet de bénéficier du taux maximal de crédit d’impôt pour de tels travaux, alors même que le coût initial est plutôt élevé, entre 7500 et 12500 Euros. Il est important pour profiter des aides de coupler des équipements éligibles au crédit d’impôt.

D’autres travaux peuvent également être intéressants, comme changer le mode de chauffage de son logement, ou encore installer du double vitrage sur ses fenêtres. Un conseil pour finir : n’effectuez le remplacement de votre système de chauffage qu’après avoir achevé les travaux d’isolation ; cela vous permettra de mieux évaluer vos besoins en énergie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *