Pourquoi investir dans l’immobilier à Paris en 2018

Paris est considérée comme la ville la plus attractive de France en termes d’investissement. Cela se comprend aisément. En effet la capitale se distingue par son dynamisme économique. De plus sa richesse culturelle est indéniable. Elle est particulièrement prisée par les investisseurs spécialisés dans l’immobilier. Rien d’étonnant si elle est parvenue à construire le premier parc européen d’immobilier de bureaux.

Les atouts économiques et démographiques de Paris

Il est évident que dans un capital aussi visité et habité comme la ville de lumière, le secteur de l’immobilier est assez compétitif. Cela décourage fortement les entrepreneurs qui préfèrent se tourner vers d’autres villes telles que Nantes. Paris compte actuellement plus de 2 300 000 habitants et le nombre de touristes annuel dépasse les barres des 30 millions. De ce fait, elle offre un énorme potentiel d’achalandage. Toutefois, il n’est pas si difficile de se faire une petite place sur le marché à condition de choisir un lieu stratégique. Selon les données de l’INSEE, avec la 3ème, le 20ème arrondissement est le plus peuplé de la capitale avec ses 200 000 habitants avec plus de 70 % de locataires. Ces derniers n’hésiteront pas à changer de bailleur s’ils trouvent une offre beaucoup plus intéressante. Tout n’est pas une question de prix du  loyer. La sécurité des rues et la proximité des boutiques, des centres de divertissements et autres comptent également. On notera ainsi que ce sont les propriétaires qui tirent le plus profit de cette situation. Ils peuvent dans ce cas contracter des baux en proposant des conditions avantageuses.

Tirer profit des privilèges fiscaux

En outre, cette année, les demandes de location meublée ou non ne cessent de s’accroitre. Face à cette hausse, les banques sont plus enclines à consentir à des prêts immobiliers à des taux très avantageux en allant même en dessous des  2 % en 2016 et en 2017. Bien que les retours d’investissement soient quasi assurés, il est important de tirer profit de la législation fiscale en vigueur pour éviter le paiement d’impôts trop lourds. Paris remplit les conditions de défiscalisation octroyée par bon nombre de loi. La loi Pinel, qui la classe dans la « Zone A », accorde aux bailleurs par exemple une réduction d’impôt de 12 à 20 % selon la durée de la mise en location. Pour les locations meublées, la loi Censi-Bouvard à Paris permet un allègement d’impôts de 11 %. Il est important dans ce cas que l’immeuble soit immédiatement habitable.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *