Les sites archéologiques à découvrir durant un voyage en Iran

L’Iran est un pays qui fascine de plus en plus les amateurs de culture. Cette contrée d’Asie de l’Ouest regorge de lieux exceptionnels où les voyageurs peuvent découvrir des vestiges remarquables et vivre des moments inoubliables. Parmi les joyaux historiques à explorer dans ce territoire, il y a le Naqsh-e Rostam. Ce complexe archéologique se trouve dans la province du Fars, à plus de 4 km au nord-ouest de l’ancienne cité de Persépolis. Dans cet endroit, les estivants ont la possibilité d’admirer quatre sépultures rupestres et cruciformes de souverains Achéménides. Ces tombes appartiennent, selon les chercheurs, à Darius Ier, Xerxès Ier, Artaxerxès Ier et Darius II. Les touristes ont également l’opportunité de visiter le Ka’ba-ye Zartosht. Cette tour en pierre faisait partie d’un édifice zoroastrien achéménide. Elle a été érigée au Ve ou au Ive siècle av. J.-C. L’un des murs de ce monument contient une inscription trilingue réalisée par Shapur Ier, un monarque sassanide, en l’an 270.

Pasargades, un royaume antique de l’Iran

Pasargades est une ancienne cité située dans la province du Fars, à une quarantaine de kilomètres de Persépolis. Cette citadelle d’une superficie de 160 ha a été bâtie sur la chaîne de montagnes de Zagors, à 1 900 m d’altitude. Elle est connue comme étant la première capitale de l’Empire Perse et est classée en tant que patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce site est un incontournable lors d’un circuit Iran. Dans cette ville antique, les vacanciers peuvent admirer le mausolée de Cyrus. Cette tombe abrite les dépouilles de Cyrus le Grand, le fondateur du royaume perse. Elle a été construite en calcaire et posée sur un podium à six degrés. L’ornement principal de ce tombeau est une rosette placé au-dessus de la porte. Les routards ont également l’opportunité d’apercevoir le Zendan-é Solaiman ou « prison de Salomon », un immense cratère. D’après la légende, le roi Salomon aurait enfermé des monstres à 100 m de profondeur dans cette formation géologique. Par ailleurs, les globe-trotters qui explorent Pasargades verront la forteresse de Tall-e Takht, les ruines de plusieurs palais et un jardin royal.

Persépolis, une ancienne capitale de la Perse

Un séjour en Iran est une occasion pour les estivants de s’aventurer à Persépolis. Cette cité a été l’une des capitales de l’Empire achéménide. Elle se trouve dans la plaine de Marvdasht, à près de 70 km au nord-est de la métropole de Chiraz. Cette ville antique est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Sa construction a débuté en 521 av. J.-C. sur ordre du souverain Darius Ier. Dans cet endroit, les touristes peuvent visiter l’Apadana. Ce monument est l’un des bâtiments les plus vastes et complexes de tout Persépolis. Il a été édifié par Darius le Grand en 515 av. J.-C. Les vacanciers ont également la chance d’explorer le musée. Ce dernier se situe dans une partie du gynécée. Il abrite divers objets trouvé dans les ruines de Persépolis tels que des poteries, des pièces de monnaie, des outils ou encore des tablettes gravées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *