Les différentes maladies psychologiques qui nécessitent un suivi

Les maladies psychologiques majeures apparaissent rarement « àl’improviste ». Le plus souvent, la famille, les amis, les enseignants ou les individus eux-mêmes commencent à reconnaître de petits changements dans leurs pensées ou leurs sentiments. Voici les principaux types de troubles qui requièrent un traitement psychologique ainsi que leurs manifestations.

Types de troubles psychologiques

Les maladies psychologiques les plus courantes incluent :

•             Trouble bipolaire

•             Troubles dissociatifs

•             Psychose

•             Trouble schizoaffectif

•             Trouble de stress post-traumatique

•             Schizophrénie

•             Trouble dysphorique prémenstruel (TDP)

•             Trouble affectif saisonnier (TAS)

•             Dyskinésie tardive

•             Trouble obsessionnel compulsif (TOC)

Les phobies, la dépression postnatale, les crises de panique, la paranoïa, les problèmes alimentaires (anorexie, boulimie) sont aussi des problèmes psychologiques. L’automutilation, l’insomnie et les sentiments suicidaires peuvent également indiquer un déséquilibre mental.

Signes avant-coureurs de maladie mentale

Si plusieurs des problèmes suivants se produisent, il peut être utile de faire un suivi avec un professionnel de la santé mentale.

Le changement rapide dans les habitudes ou les sentiments

Ce changement peut intervenir au niveau du sommeil, de l’appétit ou de l’humeur. Les changements d’humeurs sont rapides et peuvent être extrêmes. On passe de la joie à la dépression, ou on est exagérément triste pour un rien. La personne affiche aussi une sensibilité accrue aux images, aux sons, aux odeurs ou au toucher. Elle peut développer un sentiment de peur, de méfiance d’autrui ou un fort sentiment de nervosité.

Le retrait

Cela se traduit par le retrait social, la tendance à rester seul dans son coin. La perte d’intérêt pour les activités précédemment exercées est aussi un signe de retrait. Le retrait se montre aussi sous la forme d’une baisse inhabituelle de l’activité, à l’école, au travail ou dans des manifestations sociales. Par exemples : l’arrêt d’un sport préféré, l’échec scolaire ou la difficulté à effectuer des tâches courantes en sont des signaux.  Dans le pire de cas, le retrait se transforme en apathie : perte d’initiative ou de désir de participer à une activité.

Les problèmes de la pensée

Ce sont les problèmes de concentration et de mémoire. Ou alors, un sentiment vague d’être déconnecté de soi-même ou de son environnement. Les problèmes de la pensée peuvent se manifester sous la forme de croyances inhabituelles ou démesurées sur les pouvoirs personnels pour comprendre les significations ou influencer les événements.

Les problèmes de comportement

Un comportement inhabituel, étrange, atypique ou particulier peut signifier qu’il y a un trouble mental. Le comportement n’étant que la manifestation extérieure d’un problème psychologique. Dans tous les cas, il est toujours préférable de contacter un psy dans le brabant wallon pour établir un diagnostic et entamer un traitement si nécessaire.

Quand contacter un psychologue ?

Un ou deux de ces symptômes à eux seuls ne permettent pas de prédire une maladie mentale. Mais ils peuvent requérir l’évaluation plus poussée d’un médecin ou d’un professionnel de la santé mentale. Si une personne en éprouve plusieurs à la fois et que les symptômes causent de graves problèmes d’étude, de travail ou de relation, elle devrait être examinée. Les personnes qui ont des intentions suicidaires, ou qui pensent faire du mal aux autres, ont besoin d’une attention

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *