Les bienfaits de la méditation pour les élèves

Dans la plupart des cas, la méditation se pratique à la maison, souvent à l’initiative des parents d’ailleurs. Parents et enfants, pendant 10 ou 15 minutes, se détendent en se focalisant sur le son d’une musique et leur respiration. Mais qu’est-ce que cela apporte exactement aux plus jeunes ? Eléments de réponse.

Une meilleure concentration

Des études prouvent que la méditation augmente durablement la capacité de concentration. Cela permet aux élèves de rester attentifs plus longtemps en classe. L’expérience montre en outre qu’ils ont davantage de chances de réussir leurs examens.

La concentration est aussi utile pour les activités parascolaires telles que le football, le basketball, le théâtre ou la musique. De nombreux athlètes de haut niveau utilisent particulièrement la méditation par la visualisation. Elle est aussi pratiquée par certains musiciens comme Paul McCartney.

Une bonne mémoire

La mémoire ne fait pas qu’aider les élèves à avoir de bons résultats scolaires. C’est aussi un outil de relations sociales important. Aussi anodin que cela puisse paraître, se rappeler les noms d’autrui peut aider les enfants à se faire de nouveaux amis. En clair, se rappeler des noms de nouvelles connaissances contribue à faciliter les échanges.

Avoir une bonne mémoire signifie aussi qu’on est capable de jongler entre plusieurs idées. Cette capacité est utile par exemple pour mener des conversations stimulantes et pertinentes. C’est aussi une compétence très prisée dans le monde du travail où la polyvalence est une valeur-clé.

Moins d’anxiété et de stress

La méditation permet surtout d’éviter aux plus jeunes les ascenseurs émotionnels. Malgré leur jeune âge, leur esprit est parfaitement capable de contrôler leurs émotions. La méditation les aide aussi à faire le tri parmi les pensées qui peuvent leur traverser l’esprit. L’idée n’est pas tant de rejeter certaines pensées ou sentiments, mais d’apprendre déjà à les considérer avec recul et objectivité. Ce lâcher-prise évite aux enfants les troubles anxieux et les rend psychologiquement solides pour sur monter les situations stressantes.

Moins de fatigue

La méditation favorise la détente de l’esprit, c’est bien connu. Mais elle favorise également la détente physique. Une brève séance de 10 ou 15 minutes permet de réduire les fatigues ou les douleurs musculaires ou articulatoires. Certains parents le comprennent trop bien, et pratiquent la méditation pleine conscience le soir, souvent avant de se coucher.

Renforcement de la défense immunitaire

Pour rester en bonne santé, les médecins donnent des conseils simples : manger équilibré, pratiquer des activités physiques régulières, arrêter de fumer et limiter la consommation d’alcool. La liste inclut aussi la pratique de la méditation dont les effets sur le système immunitaire est un secret de polichinelle. C’est, en clair, un des moyens de prévention les plus efficaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *