Faire le tour de quelques lieux clés immanquables du Brésil

Le Brésil, un pays d’Amérique latine, s’étend sur une superficie totale de 8 514 876 km2. C’est une terre d’exception qui se singularise par son paysage typiquement sauvage, ses plages remarquables dont la renommée dépasse les frontières, ses innombrables sites historiques, ses mégalopoles immenses… Rio de Janeiro, Brasilia, São Paulo, pour ne citer qu’eux, comptent parmi les lieux clés à visiter en terre brésilienne. São Paulo, par exemple, possédédes bâtimentssymboliques. Sans aucun doute, les férusde l’art sacré franchiront le seuil de la plus belle cathédrale néo-gothique de la contrée : la cathédrale métropolitaine de São Paulo, située sur la place de la Sé. Les voyageurs y admireront la crypte placée sous l’autel principal et qui abrite la sépulture des archevêques et des évêques de São Paulo ainsi que des personnes importantes de l’histoire du Brésil. Le gratte-ciel PrédioMartinelli est l’autre édifice incontournable de la ville. Il s’agit d’un building de bureaux de 30 étages au total, construit de 1922 à 1934. Après avoir connu des hauts et des bas, l’immeuble, entièrement restauré de 1975 à 1979, a été annoncéen tant quemonument historique en 1992.

Fernando de Noronha, un autre joyau à explorer au Brésil

Localisédans l’océan Atlantique, Fernando de Noronha est un archipel qui aurait été découvert en 1500 par Gaspar de Lemos, un navigateur portugais. Cet endroit attire les scientifiques, dont l’un y a effectué une première visite en février 1932, mais il intéresse aussi les touristes en voyage Brésil. Ce sanctuaire de piscines naturelles offre aux vacanciers une faune marine exceptionnelle, variée et exotique, et composée d’éponges, de coraux, d’algues et de plus de 250 espèces de poissons ainsi que des tortues et des dauphins qui y sont très protégés. Tout cela témoigne que l’archipel de Fernando de Noronha est un bel exemple en termes de préservation de l’environnement. Et pour pouvoir maintenir sa richesse à l’état brut, on limite le nombre de visiteurs à 700 par jour. Par ailleurs, les estivants iront prospecterle fort qui renferme de nombreux vestiges, toujours visibles jusqu’à aujourd’hui. S’évader dans les 21 îles et îlots qui composent l’archipel fait également partie de l’aventure.

Aller à Pantanal pour rencontrer la belle biodiversité du Brésil

Le Pantanalest la grande plaine la plus inondée du globe, tout en étant la 3e réserve écologique du monde. Le Pantanalest formé de paysages sauvages, parsemés de montagnes, de champs, de lacs d’eau salée et de rivières. Les balades, à pied ou en bateau, offrent aux aventuriers des occasions rares pour observer la parade des jaguars, des alligators, des tapis ou des tatous au cœur d’une végétation exubérante. Outre ces animaux emblématiques de l’Amazonie qui habitent le Pantanal, on y recense 650 populations d’oiseaux parmi lesquelles on trouve le fameux toucan toco et le célèbre jabiru, sans oublier le mythique ara bleu, une espèce endémique, qu’on reconnaît facilement à son plumage bigarréet à son cri rauque.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *