Se détendre pour combattre le stress

Commencez toujours par harmoniser son intérieur avec des choses simples comme ranger ses affaires, avoir de la place pour circuler, réparer les petites choses comme la porte qui coince, la chaise qui balance, la fissure de la vitre etc… Disposer quelques plantes dans la pièce de vie, laisser entrer la lumière du soleil quand il est là et bien disposer les meubles. Pour en savoir un peu plus sur le Feng shui, voir cet article

closeup of a young man meditating with his hands in gyan mudra at sunset

Des idées pour se relaxer le week’end ?

Loin du stress quotidien et des horaires serrés de la semaine, le week-end doit rester un moment privilégié pour apprendre à se recentrer sur soi. Et comme toute relaxation ne s’encombre pas d’une horloge, oubliez le temps d’un week-end les contraintes horaires et écoutez vos envies et vos besoins. Pas besoin de réveil : le soleil de la fenêtre entrouverte suffit à vous réveiller du bon pied. Prenez le temps de vous étirer consciencieusement pour profiter des dernières chaleurs de la couette et détendre les muscles en profondeur. Respirer profondément est également un principe de sophrologie essentiel. Un petit-déjeuner gourmand et complet va vous donner le sourire pour goûter pleinement à cette journée de liberté.

La télévision

Pas forcément efficace pour tout le monde, mais, de nombreuses personnes trouvent la paix et la tranquillité en laissant évader leur esprit devant leur petit écran.  Les émissions téléréalité avec un peu de suspense comme un si grand soleil résume en avance les aident à changer d’idées et se détourner un peu du stress quotidien.  Autrement essayez aussi le balade, ou le sport.

La méditation

La méditation est pratiquée depuis des millénaires en Asie, principalement en Inde, berceau de la méditation. En Occident,  on commence à reconnaître ses bienfaits tels que le lâcher-prise, la réduction du stress et des angoisses, l’amélioration du sommeil, le soulagement des douleurs.

Ecriture Coucher sur le papier nos mauvaises pensées afin de les évacuer. Cela nous permet de passer à autre chose. On n’ose pas toujours dire ce qu’on a sur le cœur, mais on peut se libérer en écrivant pour soi, pour les autres ou pour une personne précise qui lira ou non votre texte. L’objectif est juste d’évacuer l’angoisse ou l’émotion que l’on ressent. Si on a un côté artiste, on peut essayer la poésie ou écrire une nouvelle, voire un roman 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *