Comment se loger lors d’un séjour en Polynésie et en Argentine ?

Les hôtels sont souvent l’option vers laquelle les voyageurs se tournent pour leur séjour. Pourtant, dans certaines destinations comme les îles de la Polynésie française ou l’Argentine, les touristes pourront choisir parmi diverses alternatives. Les maisons d’hôte font partie des moyens d’hébergement appréciés des globe-trotters. En Polynésie française, les chambres d’hôte sont plus communément appelées pension de famille tandis qu’en Argentine, elles sont plus connues sous le nom de casas de familia. Elles donnent, entre autres, l’occasion de partager le quotidien d’une famille de locaux. Se loger dans une maison d’hôte le temps d’une expédition sera donc une aubaine pour des échanges avec les habitants. Pendant ce temps, les voyageurs pourront apprendre quelques mots d’une langue étrangère ou encore découvrir une culture. En outre, si en plus des chambres ou bungalows à louer les propriétaires disposent d’une table d’hôte, les gourmets auront l’opportunité de goûter à de nouvelles saveurs.

Séjourner dans des locations vacancières polynésiennes

Bien que charmantes, les maisons d’hôtes ne conviennent pas toujours à tous types de globe-trotters, notamment les familles ou les jeunes couples en quête de tranquillité pour leurs voyages de noces. Lors de leur séjour en Polynésie, les touristes trouveront d’autres options, dont la location d’appartements, de maisons et de villas. Ces hébergements permettent d’avoir plus d’espaces dans un cadre agréable et privé. Les backpackers auront à leur disposition, une ou plusieurs salles de bains, une cuisine, des chambres et une piscinepour les édifices plus luxueux. Le tarif de ces alternatives varie selon leur emplacement et leur confort. Parfois, des services sont inclus dans le prix de la location. Il peut s’agir d’activité, de moyen de transport ou de livraison de repas. Néanmoins, si la somme est divisée par le nombre de colocataires, le coût reviendra relativement moins cher que de se loger à l’hôtel.

Faire du camping en Argentine

Le camping est une alternative idéale pour ceux qui veulent se loger à moindre prix pendant une expédition en Argentine. Un emplacement coûte aux environs de 20 pesos argentins par nuit. Les globe-trotters trouveront de nombreux terrains de camping partout dans le pays, aussi bien à proximité des grandes que des petites villes. Mis à part cela, certains de ces types d’hébergement se situent dans les parcs nationaux. Les infrastructures sont le plus souvent basiques, mais il est possible de dénicher des campings plus confortables lors d’un séjour en Argentine. Dans quelques établissements, les bourlingueurs auront une douche avec eau chaude, de l’électricité et d’autres commodités. Afin de repérer les bonnes adresses, il suffit de se rendre sur un forum de voyage pour recueillir l’avis des personnes ayant déjà visité la contrée. Enfin, apporter son propre équipement de camping est fortement conseillé pendant l’expédition. Rares sont les magasins qui vendent les matériels adéquats pour camper.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *