Chasse approche mirador : une discipline de précision

Un mirador est une tour d’observation destinée à surveiller une zone. On en voit près des frontières ou dans les prisons. Il en existe deux sortes dans le domaine de la chasse : le mirador à battue et le mirador à l’affut. Le premier est peu élevé, environ 1,5 m, ce qui permet un tir horizontal et une vision plus confortable. Le second est beaucoup plus haut, de 4 à 10 m. La plate-forme, qui est entièrement fermée, permet de passer plusieurs heures en poste, seul ou accompagné. Certains chasseurs utilisent une chaise haute au lieu d’un mirador, ce qui leur permet de se déplacer d’un site à un autre.

Quelques précisions sur la chasse approche mirador

La chasse approche mirador requiert une bonne connaissance de la population de gibier présente dans le périmètre. L’avantage pour le chasseur est de voir sans être vu par l’animal. En effet, le grand gibier ne recherche pas ses prédateurs en hauteur. Le tireur échappe également à l’odorat fin de sa proie.  Il peut donc attendre tranquillement le bon moment, et ne tirer que quand sa décision est prise.

L’utilisation du mirador ne cause qu’un faible dérangement pour les animaux si elle se fait dans des conditions optimales. Il arrive que certains s’installent en-dessous de la plateforme. La faune sauvage, qui doit ignorer la présence du chasseur, peut donc évoluer librement. C’est la raison pour laquelle il faut que celui-ci s’installe longtemps avant la chasse en prenant soin de faire le moins de bruit possible. C’est aussi valable quand il quitte le site.

La chasse approche mirador ne se fait pas à longue distance. Au-delà de 100 mètres, le tir a peu de chances d’être précis, même sur une surface plane. L’approche se fait en solitaire. La moindre défaillance provoque donc la fuite du gibier qu’il faut tromper par sa propre ruse.  La technique est similaire à celle utilisée par les chasseurs à l’arc : il faut s’y prendre à l’instant T. Quand le tir est décidé, il faut procéder très calmement en prenant appui et en détente directe.

Trois éléments sont à prendre en compte dans la chasse approche mirador : l’aptitude à tirer du chasseur, les caractéristiques de son arme et de sa munition et son champ de vision. Les carabines à un coup sont les plus adaptées, car il faut tirer le moins de fois possible, de préférence une seule fois. La précision est donc le facteur clé de la réussite d’un tir au mirador.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *