Bon à savoir pour parfaire une expédition au Chili

Côté risques sanitaires, il n’y en a pas vraiment au Chili. Cela dit, il est préférable de prendre quelques précautions pour éviter tout problème durant le voyage. Normalement, aucun vaccin n’est obligatoire pour avoir le droit d’aller dans ce pays. Cependant, il est conseillé de se faire vacciner contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, l’hépatite A et l’hépatite B avant d’effectuer un circuit au Chili. En outre, il est recommandé de mettre quelques accessoires pratiques dans ses bagages. Certes, en montagne la température est assez basse, mais il ne faut pas oublier qu’en altitude, les rayons UV sont plus intenses. Donc, une crème solaire sera indispensable dans la trousse à pharmacie des amateurs d’excursions alpine. Pour terminer, il est à noter que le taux de délinquance locale est relativement faible, mais il vaut mieux rester prudent. Les objets de valeur tels que les bijoux sont à laisser à la maison. Tandis que les papiers importants et l’argent en espèces trouveront leur place dans le coffre-fort des hôtels.

L’échange de monnaie

Quand on part en vacance, l’échange de monnaie peut devenir une tâche ardue. En suivant ces quelques astuces, les voyageurs n’auront aucun mal à trouver des pesos chiliens. Pour en obtenir durant un Chili circuit, il suffit de se rendre dans les maisons de change, localement appelées casas de cambio. Généralement, ces établissements n’acceptent que les billets en bon état. Donc, il est préférable d’en rassembler avant le départ. Pour ce qui est de leur horaire de travail, les casas de cambio sont ouvertes 9 à 14 h, sauf le samedi et le dimanche. Ceux qui n’ont pas l’habitude d’aller dans des casas de cambio sont invité à changer leurs euros auprès des banques, leurs horaires de travail sont les mêmes. Mis à part cela, il est possible de retirer des pesos chiliens au sein des distributeurs. Cette solution n’est pas toujours pratique dans les zones rurales où ces guichets automatiques n’existent pas ou sont en panne. Dans le pire des cas, les globe-trotters peuvent utiliser leurs cartes de crédit.

Le climat local et la durée d’expédition conseillée

Pour faire un voyage réussi, il n’y a rien de mieux que de bien l’organiser. Dans ce cadre, les premiers points à prendre en compte sont la durée, l’expédition et le climat. Au Chili, le climat est très variable d’une région à une autre. Au Nord, les globe-trotters rencontreront un climat désertique tempéré. Tandis qu’au Sud, il y a un climat polaire océanique humide. Quant au Centre, il dispose d’un climat méditerranéen. Dans cette dernière région, les hivers sont froids et humides. Il est conseillé de s’équiper en conséquent. Pour ce qui est la durée de circuits Chili, il est recommandé de faire un périple de plus de deux semaines. Ainsi, les voyageurs auront un bel aperçu des trésors que recèle cette contrée. Pour information, en déplacement terrestre, les distances entre les sites d’intérêts sont relativement longues. De plus, certaines régions sont dotées de peu de routes ou de transport en commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *